• Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Archives
You can delete this sample category.

DocumentsDate de mise en ligne

Trier par : Titre | Date | Clics [ Croissant ]
file icon Germinal 064populaire !Tooltip 21/11/2010 Clics: 1407

L’ascension de Paul Atanga Nji est une bizarrerie de trop qui sonne le glas de la compétence et de la méritocratie et dévoile toutes les incohérences de la nouvelle gouvernance de Paul Biya caractérisée par la dissonance entre le verbe et l’action. L’acte présidentiel laconique fait du Cameroun le modèle parfait d’un État naufragé. Pris dans la confrérie pouvoiriste d’Esso, Paul Biya n’attend plus que sa liquidation

file icon Germinal 063populaire !Tooltip 21/11/2010 Clics: 1232

C’est une lapalissade: le Cameroun va mal. Il a mal à sa gouvernance politique. Une situation facilitée par une clique d’imposteurs qui ont pris en otage tous les rouages de l’État. Leur stratagème est fort simple : le jour, ils présentent Paul Biya comme leur idole à travers des motions de soutien farfelues ; la nuit ils affinent leurs stratégies de conquête du pouvoir. Ce sont, entre autres, Sadi René, Laurent Esso, Amadou Ali, Issa Tchiroma Bakary, Atangana Kouna, Mebe Ngo’o Alain, Biyiti bi Essam, Cavaye Yeguié Djibril, Jacques Fame Ndongo

file icon Germinal 062populaire !Tooltip 21/11/2010 Clics: 1157

De son vivant, le système néocolonial et patrimonial qui tient les Camerounais captifs de leur instinct de conservation lui a causé toutes les misères. Il était même devenu un pestiféré. Mort, c’est-à-dire devenu inoffensif, les vampires et les cannibales qui ont confisqué notre patrimoine commun l’érigent en Héros national et offrent 10 millions de francs Cfa à certains membres d’une “famille” qui ne maîtrisent ni les enjeux,ni les combats menés par Pius Njawé. Télécharger

file icon Germinal 061populaire !Tooltip 16/08/2010 Clics: 1865
file icon Germinal 058populaire !Tooltip 21/11/2010 Clics: 1290

Tout homme bien portant est un malade qui s’ignore. Les multiples courts séjours privés de Paul Biya en Europe ne laissent pas les Camerounais indifférents. Les Camerounais s’interrogent sur l’état de santé du président de la République dont la démarche est devenue de plus en plus nonchalante. Sur son visage se lisent des signes de fatigue, de lassitude, voire de souffrance.

Page 3 sur 7