• Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Paul Biya, un homme dépassé, du paasé et du passif - Valsero : Emotions de soutien pour encourager la ruine du Cameroun

Paul Biya, un homme dépassé, du paasé et du passif - Valsero : Emotions de soutien pour encourager la ruine du Cameroun

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Index de l'article
Paul Biya, un homme dépassé, du paasé et du passif
La Républiques des vampires
Paul Biya, incapable de balayer devant sa porte
Biya/Ahidjo: Je t'aime moi non plus
Conserver le pouvoir par la corruption
L'histoire du Renouveau-Rdpc s'écrit en lettres de sang
Au moins 70 000 morts sur les chemins du Renouveau
Emasculer pour régner
Valsero : Emotions de soutien pour encourager la ruine du Cameroun
Insécurités, lots quotidien des bizarreries
6 avril 1984 ; un progrome prémédité
Toutes les pages

Valsero : Emotions de soutien pour encourager la ruine du Cameroun
«Il y’a plus de honte dans le monde». Le paroles ci-dessous sont celles de Valsero,dans son dernier opus titré «Motions de soutien’’ sorti quand Paul Biya avait passé 33 ans au pouvoir. A ce jour, rien n’a changé. C’est pourquoi, à l’accasion des 34 années de Paul Biya au pouvoir, nous avons remplacé 33 ans par 34 ans.

Ils ont plus honte... Après [34] ans de misère, de vol. Motion de soutien
Oh my God. Oh my God. My God... Allons-nous sortir de là ?
[34] ans de dictature,
[34] ans de corruption
[34] ans de népotisme,
[34] ans de destruction
[34] ans de souffrance, de misère sans interruption
[34] ans d’arrogance, de violence et d’humiliation
[34] ans de mensonges, bercés par des illusions
[34] ans de pénitence, de sueur, de larmes à profusion
[34] ans de prières, toujours en quête de solutions
[34] ans de « 33 », pour noyer nos ambitions
[34] ans de Castel, de Guinness comme une punition
[34] ans de promesse, promesses de grandes ambitions
[34] ans de Bitkutsi pornographique comme solution
[34] ans de contrôle, contrôle de nos émotions
[34] ans de chinois, de grosses incompréhensions
[34] ans de sodomie comme une étrange addiction
[34] ans d’agressions, de viols à répétition
[34] ans de « couche toi je t’allume et ferme ta gueule de con »
Après [34] ans chaotiques, tu te prépares aux élections
Qu’es ce qui t’arrive, arrête le coke, c’est quoi ton truc l’explosion
Regarde ces jeunes, ils ne rêvent plus sinon de partir trop loin
Regarde ces jeunes, ils ne luttent plus, ça sert à rien pour certains

Refrain
Tu veux garder le Cameroun pour toi, Ok on te le laisse
Oui vas-y prends-le et si tu veux, étouffe-toi avec
On préfère prendre la mer et mourir parmi les poissons
Y’a plus de chance de s’en sortir, au milieu des requins
Tu veux garder le Cameroun pour toi, Ok on te le laisse
Oui vas-y prends-le et si tu veux, étouffe-toi avec
On préfère prendre la mer et mourir parmi les poissons
Y’a plus de chance de s’en sortir, au milieu des requins
A [34] ans de calvaire, a succédé le terrorisme
Plus de marche arrière possible, on est tous devenu des cibles
Y’a la guerre pour la survie, toi tu t’en sers pour survivre
T’es prêt à tout et ça se voit, pour garder la main mise sur tes prêts banque, ton confort, ton amour pour la luxure
Tes voyages qui nous ruinent et ton cortège de jolies voitures
[34] ans à manger t’as toujours faim, c’est trop bizarre
[34] ans de picole, t’as toujours soif, t’es trop bizarre

C’est bon, t’as réussi, les jeunes ont tous baissé les bras
Ils ont décidé de boire, et de coller la petite
Tu peux dormir tranquille, tu n’entendras plus cette petite voix
Qui te posait des questions et te disait « arrête ça »
Ils savent que ton travail, c’est de garder le pouvoir
Ils préfèrent ramper comme des lâches, voilà pourquoi ils ne votent pas
Tu as fini par rendre idiots tes plus farouches opposants
Tu as fini par rendre faible une nation qui était forte avant
J’espère que t’es content
Que tu te sens fort et puissant
Car pour moi tu resteras, le dernier des présidents
Un jour viendra et j’en suis sûre faudra que tu payes ta facture
Un jour viendra t’aura en face de toi tes ministres et tes juges

Refrain
Tu veux garder le Cameroun pour toi, Ok on te le laisse
Oui vas-y prends-le et si tu veux, étouffe-toi avec
On préfère prendre la mer et mourir parmi les poissons
Y’a plus de chance de s’en sortir, au milieu des requins
Tu veux garder le Cameroun pour toi, Ok on te le laisse
Oui vas-y prends-le et si tu veux, étouffe-toi avec
On préfère prendre la mer et mourir parmi les poissons
Y’a plus de chance de s’en sortir, au milieu des requins

J’en ai assez de te voir aspirer la vie de tout un peuple
Pour te maintenir en vie, toi et ta clique de vautours
Je n’en peux plus de te voir boire le sang de toute une jeunesse
Sans le moindre remord, toi et les vampires qui t’entoure
Entre la patrie ou la mort, t’as fait mourir la patrie
Sous d’autres deux tu serais mort, sous les coups de la patrie
Vas-y profite tant que tu peux ici- bas rien n’est éternel
Le peuple aura sa revanche dans cette vie ou dans une autre
Regarde ce que t’as fait, d’un peuple jadis travailleur
Des envieux, des aigris, des jaloux, des hypocrites
Y’a plus rien de bons en eux, ils sont remplis de rancœur
Ils se bouffent entre eux, détestent tout ce qui a de la valeur
T’as fait du mal à ce pays qui t’a donné tant de bonheur
Mais es ce que t’en est conscient, t’as causé tant de malheurs
Regarde sur tes mains, c’est le sang de tous ces morts
Ces grands hommes qui rêvaient grands et qui avaient de la valeur
Regarde sous tes pieds, ce sont les cendres de nos rêves
Nos projets, nos projections qui brûlent à chaque élection
Regarde autour de toi, ces familles entières qui souffrent
Qui attendent que tu partes, car ta politique les bouffe

Refrain (2)
Tu veux garder le Cameroun pour toi, Ok on te le laisse
Oui vas-y prends-le et si tu veux, étouffe-toi avec
On préfère prendre la mer et mourir parmi les poissons
Y’a plus de chance de s’en sortir, au milieu des requins
Tu veux garder le Cameroun pour toi, Ok on te le laisse
Oui vas-y prends-le et si tu veux, étouffe-toi avec
On préfère prendre la mer et mourir parmi les poissons
Y’a plus de chance de s’en sortir, au milieu des requins.